Meilleures ventes

Promotions

Informations

Les jardiniers sont des artistes !

Dans une scène florale, l' une des composantes est la couleur car c' est la première des notions perçues et la palette végétale que nous vous proposons sur notre site va vous permettre les délires les plus fous. Il est donc indispensable de bien étudier le pouvoir des couleurs et leur harmonie entre elles. Nous allons vous donner quelques astuces et règles de base pour apprendre à bien travailler les associations de couleurs, puis pour structurer, implanter et enfin entretenir vos massifs ou jardinières. Ce tutoriel n' a pas pour vocation de vous apprendre à créer vos compositions, se serait prétentieux de notre part, je suis sûr que beaucoup d' entre vous pourraient nous donner la leçon et nous estimons que chacun doit apporter une petite touche personnelle dans son oeuvre plutôt que de copier son voisin, voyez plutôt cela comme un guide en espérant sincèrement que bientôt vous n' aurez plus besoin de le lire.

La couleur fait vivre nos émotions et nous fais vibrer.

Les bases:

Les couleurs chaudes sont le jaune, le orange et le rouge, elles attirent l' oeil et reflètent la lumière.

Les couleurs froides sont le bleu, le violet foncé et le vert foncé qui absorbent la lumière et n' attirent pas le regard.

Massif ou jardinière en plein soleil:

Comme le soleil écrase les couleurs, il est conseillé d' utiliser des plantes au couleurs vives.

Massif ou jardinière à l' ombre:

Pour illuminer un massif ombragé, il faut utiliser des plantes de couleurs claires: blanc, rose, jaune, bleu ciel, vert clair, vert panaché blanc etc. Il est déconseillé d' utiliser le blanc et le jaune en quantités égales, choisissez une de ces deux couleurs en dominante.

Couleur dominante:

Si vous faites le choix d' un massif avec une harmonie de couleurs vives, il est préférable de choisir une majorité des plantes dans une couleur ( couleur dominante ), vous pouvez y associer deux autres couleurs dans une proportion moindre et d' y ajouter 5 à 10 % de blanc car chaque couleur créant un effet, ce dernier sera mieux marqué. Par exemple le rouge crée un effet de feu, le jaune donnant un effet de lumière. Les plantes de couleurs neutres comme le gris ou le vert sont utilisées pour entourer, souligner et séparer les massifs ( cinéraire maritimes, artémisia stelleriana, etc ).

La symbolique des couleurs:

Le rouge: couleur éclatante, l' amour, la passion mais aussi la colère, le feu, le sang.

Le bleu: couleur reposante, le rêve, la sagesse, le ciel, l'eau, la mélancolie.

Le jaune: couleur flamboyante, le soleil, la joie, la chaleur, la puissance.

Le rose: couleur calme et sensuel, la féminité, le romantisme, le bonheur, la tendresse.

Le blanc: couleur qui adoucit, la pureté, l' innocence, la virginité, le mariage, il amène de la légèreté, du volume, il adoucit les mélanges trop vifs ou trop colorés, il peut être associé à toutes les autres couleurs dans une proportion d' environ 10% maximum.

Le vert: couleur neutre qui met en valeurs toutes les autres couleurs.

Composer des bouquets quand vos massifs ( ou ceux de vos voisins ) sont en pleine floraison, cueillez fleurs et feuillages, composez de nouvelles associations et modélisez ainsi le fleurissement estival de la saison prochaine car un massif doit être conçu et imaginé bien avant d' être planté.

La préparation du sol:

Après avoir arraché manuellement les plantes de la saison précédente ( bisannuelles par exemple ) et après avoir enlevé les mauvaises herbes, il est nécessaire de retourner la terre avant de commencer les nouvelles plantations. Le bêchage permet d' aérer le sol, ce qui facilitera la bonne circulation de l' eau lors de vos premiers arrosages mais cela favorisera l' enracinement des futures plantes. Ce bêchage permet un ameublissement sur 25 à 30 cm de profondeur et est effectuer manuellement ( bêche ) ou mécaniquement pour les plus grands massifs ( et pour ceux qui on une herse rotative avec un motoculteur ). Cette pratique permet aussi de détruire  les mauvaises herbes oubliées par déracinement. Après le bêchage, il est conseillé de débarrasser la terre des débris végétaux à l' aide d' une griffe recourbée. Vous pouvez ensuite faire une finition avec un râteau pour bien défaire les mottes en surface. Vous pouvez maintenant mettre en place vos plantes.

Pour ceux qui le souhaitent, avant le bêchage, apportez un amendement pour restructurer votre sol.

Le choix des plantes:

La palette végétale présente sur notre site et susceptible d' être utilisé lors de la création d' un massif est extrêmement vaste, il vous faudra tout d' abord, avant le choix esthétique, que vous analysiez les différentes contraintes du site ( ombre, plein soleil, protégé du vent etc ), ces contraintes vous permettrons de faire une première sélection et réduira les possibilités tout en vous rapprochant de l' effet esthétique recherché.

Il y a deux grandes catégories de plantes qui composent généralement un massif: les plantes pérennes, elles supportent généralement bien notre climat tempéré et les plantes qui meurent dès l' apparition des premières gelées et qui ne peuvent survivre qu' avec une protection hivernale. Dans ces deux catégories, on retrouve les annuelles et les vivaces.

L' implantation de votre massif:

  1. Tout d' abord il faut installer les plantes hautes, celles mesurant de 60 cm à 2,50 mètres, elles seront installées en fond de massifs. Les soleils, Les solanums rantonetti, les plumbago etc...
  2. Ensuite viennent les plantes architecturales, les plantes phares, ce sont elles qui apporteront structure et rythme aux massifs, vous pouvez utiliser les alocasia,ou certaines graminées comme les miscanthus, arundo donax etc... Ces plantes seront installées au centre voir en bordure du massif.
  3. Disposer autour les plantes "intermédiaires" ou "secondaires", des plus hautes aux plus basses, ce sont des plantes qui mesure à maturité dans les 30 à 60 cm de haut, elles vont créer la mise en scène. Choisissez des fleurs et des feuillages aux couleurs et graphismes variés ainsi que hauteurs différentes pour donner du rythme à votre massif. Les plantes "aériennes" comme certains tabac d' ornement, les rudbeckia ou les graminées annuelles ou vivaces qui amèneront de la légèreté.
  4. Terminer par les plantes de bordure ou couvre sols, elles servent à garnir les premiers plans et mesurent de 5 à 30 cm de hauteur comme les alternanthera purple night, les brachycome, les artémisia stelleriana, les lobularia etc...

Dans un premier temps, n' utiliser pas nécessairement des plantes rares ou difficiles à cultiver, Choisissez des plantes dont vous maîtrisez la culture et concentrez vous sur l' association des couleurs.

La densité de plantation:

La densité de plantation peut être variable mais des plantations serrées couvrent rapidement le sol et laissent peu de place aux adventices.

Pour une distance de plantation de 25 cm en largeur et profondeur, la densité sera de 20 plantes au m2 en moyenne.

Pour une distance de plantation de 33 cm en largeur et profondeur, la densité sera de à 9 plantes au m2 en moyenne.

Pour les jardinières, une de 30 cm doit être composée de 3 plantes sur 2 rangs, une de 80 cm de 7 à 8 plantes... le premier rang étant réservé aux plantes retombantes et le second aux plantes à port droit. Bien sûr, si votre jardinière n' est pas large, vous ne planterez qu' un seul rang, comptez en moyenne 1 plante tout les 20 cm. Donc pour une jardinière de 80 cm il vous faudra 4 plantes.

Pour les jardinières et contenants hors sol, il est conseillé de prévoir trois types de plantes, une une variété "boule" et une variété à port érigé qui donnera de la hauteur puis une retombante.

Les plantes sensorielles: ( Senna, cosmos chocamocha, heliotrope, etc )

Placer les toujours à proximité d' un passage de manières à ce que vous ou vos invités puissent les approcher et profiter de ces plantes sensorielles sans modération.

L' entretien:

L' entretien le plus fréquent et qui demande le plus de temps consiste à supprimer les fleurs fanées afin d' obtenir une floraison optimale, au fur et à mesure de l' avancement des plantes, certaines plantes de grandes tailles comme les ricin, certains tabac ou delphinium auront besoin d' être tuteurées afin d' être soutenues pour pouvoir pousser de façon esthétique et prendre leur place dans un massif. Le pincement quand à lui se fait avant la floraison, cette opération oblige la plante à constituer des tiges supplémentaires qui la ramifie et cela lui évite de trop monter en hauteur. Après la plantation, il vous faudra arroser abondamment les plantes pour faciliter la reprise tout comme en été, l' arrosage doit se faire aussi abondamment et régulièrement ( 3 fois par semaine au moins ). Selon les besoins et il faudra effectuer un binage régulier pour aérer la surface du sol et éliminer les mauvaises herbes le temps que vos plantes s' installent dans le massif car ensuite, les plantes se resserrent et finissent par étouffer les plantes adventices qui ont besoin de lumière et de place pour se développer. Nous vous conseillons de pailler les massifs ( appelé aussi mulch: chanvre, fèves de cacao etc ) car le mulch, outre son coté esthétique, réduit considérablement la pousse des mauvaises herbes et permet de diminuer les arrosages.

Les jardinières:

Pour la composition de vos jardinières, vous devez bien sûr suivre le même cheminement que pour les massifs, il y a juste les quantités qui diffèrent selon la taille de vos bacs ( relire la densité de plantation un peu plus haut ). Le point le plus important à aborder quand il s' agit de garnir un contenant, que ce soit des suspensions, des jardinières ou des pots de différentes tailles, est ce que nous appelons dans la profession le support de culture, c' est le substrat ou le terreau dans lequel vos plantes vont manger, boire, pousser, bref, tout simplement vivre et s' épanouir, pour cela une plante ne doit jamais manquer d' eau et le substrat joue le rôle de première réserve d' eau à disposition de la plante entre deux arrosages souvent espacés. La bonne santé de la plante dépend ensuite de l' aération du substrat, celle-ci stimule le développement racinaire, prévient les excès d' eau et garantie le bon état phytosanitaire de la plante, c' est pour cela qu' il est préférable d' éviter les mélanges terreau terre de jardin qui sont beaucoup trop lourds et où la plante à plus de mal à faire un bon développement racinaire, faites l' inverse, si vous avez des massifs, videz en fin de saison le vieux terreau dans vos massifs et mélangez le à la terre afin de l' alléger. La base d' un bon terreau doit associer de la tourbe blonde et de la tourbe noire dans différentes proportions et en fonction de ses préférences, nous utilisons pour nos cultures un terreau 70% tourbe brune et 30% tourbe blonde, c' est un équilibre standard, qui nous convient bien et quand on est habitué à un terreau il faut éviter d' en changer. A cette base tourbe blonde et tourbe brune il doit y avoir de l' argile pour retenir l' eau d' arrosage, des fibres de bois, du compost végétal pour aérer, des engrais et des oligo-éléments pour la nutrition de vos plantes. Le prix d' un sac de terreau n' étant  pas un gage de qualité, il vous faudra demander conseil de préférence chez de bons professionnels et bien lire les étiquettes.

Les substrats, aussi performants soient ils, doivent être complétés par des apports d' engrais réguliers: l' azote pour la croissance, le phosphore pour l' enracinement et la potasse pour l' intensité de la floraison. Si le terreau est de bonne qualité, la plante pourra se nourrir un bon moment mais aux premiers signes de carences ( jaunissement des feuilles entre autre ), il faudra incorporer de l' engrais dans votre eau d' arrosage. Ne vous perdez pas dans divers engrais ( un engrais pour les géraniums, un autre spécial pétunia, un autre spécial ceci ou cela ), essayer de trouver un bon équilibre, nous cultivons plus de 800 variétés de plantes, s' il fallait acheter un engrais spécial pour chaque plante, je vous laisse imaginer. Il existe aussi de nombreux engrais naturels ou organique que vous pourrez incorporer dans votre terreaux ou votre eau d' arrosage.

Pour éviter que l' eau stagne dans vos vasques, il est conseillé de percer des trous au fond et de mettre un lit de petits graviers ou de billes d' argile pour drainer et n' oubliez jamais que l' excès d' eau est tout aussi dangereux que le manque d' eau.

Voilà, je pense que nous avons abordé les sujets les plus importants et que vous avez pris conscience que la vraie difficulté n' est finalement pas dans le choix des plantes car ce choix vous appartient et quoi que vous fassiez vous devez en être fier mais dans la préparation, l' entretien des massifs et le choix des terreaux et engrais pour vos vasques afin que vos plantes puissent vous donner entière satisfaction. Il faut de la bonne farine pour faire un bon pain, de bons ingrédients pour faire un bon plat cuisiné, en jardinage c' est la même chose, il faut choisir de belles plantes ( vous êtes au bon endroit ) un terreau et des engrais de qualité.

Bien sûr, si vous avez d' autres questions concernant les plantations, n' hésitez pas à nous les envoyer par mail ou sur nos réseaux sociaux, nous nous ferons un plaisir de développer cette rubrique ou de vous répondre directement.