Meilleures ventes

Promotions

Aucune promotion pour le moment.

Informations

Soins à apporter aux vivaces

Les vivaces demandent peu de soins si un entretien est fait régulièrement, voici quelques conseils de base:

En général.

Chaque année, au printemps, il convient de remplacer les plantes mortes à la suite des alternances de gel et de dégel qui souvent font plus de dégâts que le froid lui même, ou encore celles qui ont été détruites par les excès d' humidité. Bien entendu les arrosages nécessaire seront fait pendant les saisons chaudes. Enfin, il sera bon de maintenir l' ameublissement du sol à l' aide d' une petite fourche ou d' une griffe.

Propreté des plantations.

Dans l' ensemble, les plantes vivaces, une fois développées, éliminent facilement d' elles-mêmes les herbes par leur végétation vigoureuse. Il faut cependant éliminer, avant quelle ne monte en graines, les mauvaises herbes qui arrivent à pousser. Nous vous conseillons le sarclage pour vous aidez à éliminer ces mauvaises herbes. Effectuez les souvent pendant les premières années qui suivent la plantation car les plantes, encore peu développées, n' occupent pas encore tout l' espace et laissent un vide propice à l' apparition des mauvaises herbes. Les soins de nettoyage ne doivent pas se limiter au désherbage. On doit aussi enlever les tiges et les feuilles mortes, aérer les plantation en coupant au besoin les rameaux créant de la confusion, couper les fleurs dès qu' elles commencent à faner car la formation de graines nuit à la prolongation de la floraison. Lorsque celle-ci est complètement terminée, il faut bien souvent rabattre la plante soit à quelques centimètres du sols, soit à la moitié de leur hauteur. Cette pratique permet aux plantes voisines de s' étaler davantage et de remplacer celles qui on cessé de produire leur effet. Bien souvent, les plantes rabattues émettent d' autres rameau qui fleurissent en arrière-saison.

Le paillages.

NB: Si vous ne mettez pas de paillage il vous faudra sarcler fréquemment votre massif afin d' éviter l' installation et la germination des mauvaises herbes qui seront nombreuses car vos plantes vivaces ne couvriront pas suffisamment le sol et les espaces entre elles forment un terrain propice à l' apparition de mauvaises herbes.

Le paillage, appelé aussi mulching, consiste à recouvrir le sol, entre les plantes, avec différentes matières: chanvre, fèves ou coques de cacao, écorce de pin, décorative ou broyée etc tous ont leurs avantages et leurs inconvénients, donc renseignez vous bien auprès de votre revendeur. L' idéal est une épaisseur de 2 à 3 cm. Outre son coté esthétique, le paillage réduit considérablement l' installation et la germination des mauvaises herbes et permet de diminuer les arrosages. Après plusieurs saisons, le paillage se décompose dans le sol et disparaît , il vous faudra en remettre là ou s' est nécessaire.

Le pincement des vivaces.

Le pincement est une technique qui permet de stopper l' allongement de la plante pour l' obliger à se ramifier. Mais chez les plantes vivaces, le pincement provoque le renforcement de la souche. Vous pouvez pratiquer le pincement chez les jeunes plantes dont les tiges sont faibles. Les pincements servent aussi à limiter le développement de la plante qui à tendance à prendre trop de place dans vos massifs. Pratiquer le pincement sur de jeunes plantes mais attention car le pincement retarde la floraison.

Le rabattage des vivaces.

Le rabattage des vivaces est la technique la plus radicale et se fait généralement à l' automne. Le rabattage consiste à couper les parties aériennes d'une plante plus ou moins à sa base, cette technique permet le nettoyage de la plante et la débarrasse de ces feuilles sèches. Sur certaine plantes comme les delphiniums par exemple, le rabattage provoque une deuxième floraison, il faut les rabattre juste avant le dessèchement de la dernière fleur. Si une plante souffre de la sécheresse, rabattez la immédiatement, une nouvelle végétation se développera quand les conditions climatiques lui seront plus favorables.

L' hivernage des vivaces.

Pour certaines variétés de vivaces moins ou non rustique et en fonction de la région et de la rigueur de l' hiver, il faudra les protéger. Vous pouvez soit faire un matelas de feuilles ou de paille avec une bâche plastique, un pot, une caisse ou une cloche posée dessus, soit les abritez avec une toile d' hivernage, dans les deux cas mettez vos protections le plus tard possible en fonction ses températures et retirez les au fur et à mesure que les températures s' améliorent de manière à ce qu' elles s' endurcissent petit à petit. Pour finir, sachez que l' humidité cause plus de dégâts que le froid lui même dans les sols lourds et mal drainés.

La division de Touffe.

Quand vos vivaces seront bien installées dans votre massif, vous vous apercevez que vous avez commis de petites erreurs. Certaines vivaces sont finalement pas à leur place, d' autres manque de place car elles ont trop poussées, bref, de petites modifications s' imposent. De plus, les touffes on grossi et certaines doivent être réduites afin d' éviter qu' elles n' étouffent leurs voisines ou qu' elles ne s' épuisent elles-mêmes. Il vous faudra donc les rabattre et les déplanter avec une fourche-bêche pour ne pas abimer les souches. Après avoir enlever l' excédent de terre, divisez les avec un outil tranchant comme un couteau ou une bêche de façon à séparer les éclats de souches qui présentent de jeunes pousses  vigoureuses et saines. Après avoir retravaillé ( bêchage, désherbage, apport d' engrais dans le sol ) le nouvel emplacement de vos vivaces, les fragments de souches sont replantés et arrosés copieusement. Les meilleurs périodes pour réaliser la division de touffe sont le printemps ou l' automne, quand vos vivaces sont au repos, que le sol humide se travail plus facilement et que la plante puisse s' installer tranquillement sans risques de forte chaleur.

Division de touffe à partir d' un pot, la technique reste la même pour vos vivace installées en massif.